Les colonnes du temps, Tome 1 : Genèse de John Renmann

Merci pour cette chronique, Enairolf ou Floriane, à l’endroit 😉

Les lectures de Floriane

Hello hello tout le monde! J’espère que vous allez bien en ce confinement! Pas trop dur à vivre pour vous? Moi je ne vous cache pas ça commence à devenir dur surtout quand je vois cette météo si parfaite! Ça me brise le cœur de voir ce grand soleil avec un ciel si bleu sans aucun nuage… Surtout que ça faisait limite des mois qu’on avait que du mauvais temps.. Maintenant que la météo est clémente on est confinés chez nous.. Mais bon c’est important de le respecter du coup on reste chez nous et on vide sa PAL un bon coup! Autant prendre le positif dans notre malheur! Ce confinement sera bénéfique à toutes les personnes comme moi qui ont une PAL à rallonge haha

Résumé

Automne 2003.Notre planète est agressée par une sphère lumineuse qui dévore lentement sa surface.Seuls ses pôles semblent épargnés par l’avidité du monstre qui…

Voir l’article original 645 mots de plus

Où l’on nous révèle la véritable superficie des états

Bonsoir cher lecteurs !

Lorsque j’ai publié le premier tome de Les colonnes du temps, j’ai récoltés quelques avis positifs mais ai également essuyé nombre de critiques négatives. Mais, comme me l’ont rappelé mes très nombreux collègues auteurs, avec humour : C’est le jeu ma pauv’ Lucette !
En revanche, parmi ces retours négatifs, il m’a été reproché – je cite – d’étaler ma science et en plus de m’être trompé sur la taille d’une planète de notre bon vieux système solaire, ce qui est exact, je l’ai reconnu et ai corrigé cette étourderie dans la foulée.
Pour ce qui est de ramener ma science, je précise simplement que j’aime partager le peu de connaissances que j’ai accumulées tout comme j’aime apprendre des livres que je dévore et des auteurs que je lis, qu’ils soient indépendants ou non.

Parmi ces connaissances, j’ai appris, au début de ma carrière d’auteur, autant dire tout récemment, que les dimensions des pays que nous connaissons ne correspondent en rien à ce que nous révèlent les cartes. Bien sûr, j’ai encore en mémoire mes cours du collège (à moins que ce ne soit ceux de la primaire ?) et je sais quelles sont les conséquences de la projection de Mercator, mais, sot que j’étais, il m’aura fallu découvrir le site que je vous communique ci-joint pour découvrir, notamment, que la Russie ne couvre pas à elle seule tout le continent africain contrairement à ce que nous laissent supposer les cartes :

Le site en question.

Comme quoi, on en apprend tous les jours ! Ne vous inquiétez pas, je continuerai à étaler ma science tout en apprenant de vous, des livres et du Web !