Le désordre des maîtres

Encore un vieux texte tout dépoussiéré, écrit au début des années 2000, mais inachevé :

LE DESORDRE DES MAITRES

Vouloir mettre de l’ordre est l’alibi de la Lybie
vouloir être les maitres de l’ordre , celui des états-unis
Khadafi , des cadavres fait fi…et dans le conflits , des états sont désunis
Les états d’âme des états d’Amérique influent les marchés et nos vies

(……….là, il faut rajouter 4 lignes)

J’attend le jour où la sagesse aura son ordre des maitres
et ne puis constater que tout ce que nous faisons c’est l’ordre , démettre..

Tandis que les médias orientent nos regards vers Fukushima
ça et là meurent des enfants depuis l’Angola jusqu’au Botswana
Quid du darfour , du Tibet et de la bande de Gaza ?
La quête du sensationnel est le leitmotiv des médias
Le journal de 20 heures ressemble à un épisode de Dexter
qui serait écrit , produit et réalisé par Hannibal Lecter
Mais sans qu’un pictrogramme ne s’affiche alors sur le téléviseur
Le CSA a autant de crédibilité qu’un voleur prêchant les bonnes moeurs

J’attend le jour où la sagesse aura son ordre des maitres
et ne puis constater que ce que nous faisons c’est l’ordre , démettre..

Evstafiev-chechnya-boy-house-burns

Publicité

« La guerre niqua…Guernica »

Encore une fois j’aborde le sujet de l’un, si ce n’est LE, tableau le plus connu de Pablo Picasso : Guernica. Je le mentionne dans Les colonnes du temps au moment où nos héros doivent prendre une importante décision. L’échange suivant est, à mon sens, le plus important de l’histoire:

— Savez-vous ce qu’aurait répondu Picasso à l’ambassadeur nazi Otto Abetz qui lui avait demandé, à l’époque, si c’était bien lui qui avait fait « ça »,  en indiquant une photo de l’œuvre ?

— Je n’en ai pas la moindre idée (…)

— Hé bien Picasso lui aurait répondu « non…vous ».

Picasso Guernica 2